La cuisine

L’entrée idéale de la cuisine se situe naturellement au nord, à l’est et au nord-est. L’emplacement qui renforce l’élément Feu créateur de vie associé au réchaud, c’est le sud-est, d’une cuisine elle-même située au sud-est de la maison. Au sud-ouest, au contraire, le Feu a tendance à devenir étouffant. Le nord-ouest est une deuxième option pour placer la cuisine, car cette orientation relie au monde extérieur. Une cuisine au sud-est (Rajas) se combine parfaitement à une salle à manger à l’est ; une cuisine au nord-ouest (Rajas) s’équilibre avec une salle à manger à l’ouest.
Un plan de travail dans lequel l’évier et, plus loin, les taques de cuisson sont encastrés trouvent leur place idéale le long du mur est : celui-ci permet de faire face au soleil (la divinité Surya) pendant la préparation des repas. Une fenêtre à l’est ou au nord renforce tant la santé (longévité liée au nord) que la vitalité (la tonicité pleine d’allant liée au soleil levant).
Des plantes aromatiques trouvent leur lieu de prédilection dans la cuisine. On placera des corbeilles de fruits frais et des paniers de légumes au nord et à l’est de la cuisine. Les réserves (huile, pâtes, céréales, légumes secs) dans un garde-manger encastré aux sud-ouest, sud ou ouest. Ainsi, les portes s’ouvriront vers une direction Sattva et en absorberont une partie de Prâna.


En face du plan de travail, là où l’on passe de longues heures à peler les légumes et à composer des préparations délicates : placer une représentation Sattva inspiratrice. Un paysage idyllique, des papillons, un champ de fleurs sauvages, des oiseaux de régions édéniques, etc. 
Une banquette ou des chaises confèrent le socle idéal pour manger dans le calme aux sud et ouest : éloigné des murs Tamas de quelques centimètres, chacun pourra manger en faisant ainsi face à une direction Sattva : est et nord. La table adéquate est carrée ou rectangulaire car elle permet de manger dans un climat posé et détendu. Une table ronde, Tamas, est dynamisante et crée du mouvement… éventuellement déstabilisant lors des petits déjeuners…
L’évier peut être placé au nord-est ou à l’ouest, tous deux associés à l’Eau. Mais si l’on utilise deux éviers dans la cuisine (voir l’article sur l’eau), il convient de préférer le nord-est pour celui qui permet de laver les aliments et l’ouest pour l’usage de la vaisselle. On range de préférence les appareils ménagers dans un placard au sud-est ou nord-ouest. Éviter en tout cas le sud-ouest où règne l’inertie, invitant à en faire plus rarement usage. Les lave-vaisselle et machines diverses mélangent le Feu (la chaleur) et l’Eau : aussi, leur place idéale est-elle à l’est (mélange d’Eau lié au nord-est et de Feu lié au sud-est). Ceux-ci doivent impérativement être cachés afin de ne pas diminuer la qualité du Prâna ambiant : aussi, après les avoir utilisés, le Vastu conseille d’aérer…

La salle à manger

L’entrée devrait se trouver comme toujours dans une direction « sattvique », en particulier l’est, excellent pour vitaliser le Prâna ambiant. L’emplacement général de la salle à manger peut varier, mais trois orientations sont intéressantes : l’ouest (pour des repas en famille restreinte, au calme), le nord-ouest (pour des repas entre amis, dynamisant la vie sociale et les réceptions) et l’est (pour son caractère tonique et le dynamisme des échanges).
La salle à manger est un précieux foyer de communication et de retrouvailles familiales cette pièce d’échanges privilégiés (avec le salon) résonne comme le battement d’ un cœur, ou le pouls central du temple. À nouveau, les lois du Mandala s’appliquent à la table qui sera de préférence carrée ou rectangulaire. Si la salle à manger se situe cependant l’ouest (espace calme lié à Varuna), une table ovale vivifie agréablement les échanges. Son emplacement laissera libre l’espace de Brahma au centre, afin de ne pas salir celui-ci de nos pieds sous la table. La table sera, de préférence, décalée vers l’ouest (ou le sud éventuellement).
Une fois assis à proximité de l’ouest ou du sud, l’on distribuera les places autour de la table de façon à faire face à l’est pour sa vitalité (ou au nord pour la longévité). Le soir, il est éventuellement possible de faire face à l’ouest pour des repas paisibles ou romantiques.
Privilégier un éclairage Sattva vers le plafond (sous forme d’halogènes ou appliques) stimule la créativité. Le regard suit l’axe de la lumière et, sur un plan psycho-décoratif, un espace dégagé au-dessus de la tête (comme le sont les hauts plafonds) offre un volume d’expansion pour la pensée…
Placer les meubles, buffet, vaisselier contre les murs « tamasiques » : la vaisselle de fête et éventuellement l’argenterie contre un mur nord (les biens de valeur) ainsi que le vin. Les porcelaines anciennes et les héritages contre le mur sud (lié à Yama et aux ancêtres). De la même façon, des aliments peuvent être stockés à l’ouest, à condition de ne pas toucher la surface du mur… puisque ceux-ci se chargent à la façon d’une batterie du Prâna ambiant.
Dresser la table avec grâce rend la nourriture céleste : des fleurs parsemées autour des assiettes, des recettes aux fleurs sauvages, des pétales frais, des rubans colorés élèvent le Prâna Sattva.
Les couleurs Sattva affinent les échanges, les rendant plus subtils (blanc, ivoire, crème, champagne, lavande, bleu ciel, vert d’eau, nacré, etc.) ; les couleurs Rajas extériorisent la communication et créent un climat chaleureux (à Noël, aux anniversaires en famille, par exemple) : fuchsia, jaune maïs, vert pistache, turquoise vif… À table, les bougies (ou des spots directionnels d’appoint posés sur les meubles) renforcent Sattva le temps de la fête et purifient le Prâna.

Le salon

Le salon est le microcosme de toute la vie familiale, comme une chambre l’est pour les enfants : il représente l’espace social avec le hall d’entrée. Depuis l’entrée, créons des rappels dans les thèmes de la décoration afin de relier les deux dans la psyché du visiteur : du grenat, du beige sable et du blanc en proportions différentes, par exemple.

Pour gagner en clarté et en équilibre, décorons-le tel le Mandala : avec symétrie. Dans l’agencement du mobilier, prévoyons de réserver le centre à Brahma ; un tapis encerclant les canapés crée un îlot protégé et paisible (soit sur une petite estrade). Bien sûr, l’on essayera d’occuper en premier les places « sattviques » face à l’est, au nord et nord-est.

Si le salon dispose d’un feu ouvert (ou d’une cassette), le sud-est est l’emplacement tout choisi ! Les photos familiales se distribuent sur les murs en respect de la charge dont ceux-ci s’imprègnent : les photos anciennes côté sud, les amis au nord-ouest, le couple et les enfants à l’est ; au nord-est, un tableau inspirant la paix et la spiritualité.
L’entrée idéale est « sattvique » ou se situe au nord-ouest pour le mouvement et les contacts extérieurs (liés à Vayu). L’emplacement général souhaité pour le salon sera soit au centre de l’habitation (le cœur de Brahma), soit au nord-ouest, à l’est ou au nord.
Les meubles lourds sont adossés contre des murs « tamasiques », mais cependant décollés de quelques centimètres… afin d’éviter qu’ils ne s’emplissent de Tamas. La télévision, les équipements technologiques s’accordent parfaitement au nord-ouest ou au sud-est. Des plantes en bonne santé ou une corbeille de fruits frais continuent de renouveler en douceur le Prâna ambiant au nord et à l’est.
Afin d’élever le Prâna ambiant pour toute la famille, priviligions-y les couleurs Sattva (et touches de Rajas) de pastel, champagne, miel, lavande, tilleul, lys…

La salle de bains

La salle de bains est une pièce de purification du corps. Ainsi, ce n’est pas le corps qui y est nettoyé, mais bien l’âme, que l’Eau purifie en douceur. Elle sera donc un espace de soins et traitements du corps, où les produits naturels et faits maison trouvent tout leur sens. L’on rangera ceux-ci au nord : ce secteur « santé » est celui des remèdes naturels et de la pharmacie familiale.

Les secrets de beauté des femmes indiennes

L’Ayurvéda regorge de recettes de beauté appliquées à chaque tempérament Vata, Pitta ou Kapha ; car chaque type de peau est indissociable de la personnalité, des émotions…
Quelques produits simples et issus de la nature remplacent facilement la batterie de mixtures classiques, tel le lait frais comme démaquillant et tonique. Les masques de beauté au yaourt, les rinçages aux décoctions d’orties qui rendent éclatants et fermes les cheveux foncés, quelques gouttes de citron raffermissant les mains, les vinaigres de toilette astringents après le bain…


À l’image de la belle déesse Lakshmi, les Indiennes savent que la plénitude d’une femme allie beauté des formes et beauté de l’âme. Le corps, seul, n’est que maya ou illusion…

L’entrée la plus tonifiante est l’est, excellente pour la vitalité, ou le nord. L’emplacement choisi pour les salles de bains et W.-C. de la maison sera au nord-ouest, au sud-ouest ou l’ouest… À condition que l’évacuation des eaux usées aille cependant vers le nord-ouest (lié à Vayu, déité du Vent) ! On évitera d’installer celle-ci au nord-est : bien que lié à l’Eau l’espace pur d’Isha doit rester vierge de toute souillure…

Si une fenêtre permet d’y installer des végétaux, les plantes aromatiques et médicinales y sont dans leur élément !
Faire face à l’ouest en prenant un bain ou aux toilettes est la bonne direction, associée à Varuna, dieu des Océans ; en aucun cas, il n’est conseillé de faire face à l’est : ce serait offenser Surya, dieu du Soleil !

La chambre

Curiosité du Vastu en regard de nos habitudes occidentales : le sud est préféré au nord pour y orienter la tête pendant le sommeil. En effet, la tête (correspondant au nord magnétique) et le nord terrestre se repoussent mutuellement s’ils sont alignés dans la même direction. Aussi, les Indiens prennent-ils parti pour le sud et l’est. La longue expérience des experts en harmonisation des espaces de vie nous incite à nuancer cet usage…
Le sud est une direction qui désincarne, ôte le contact stable d’avec l’enracinement. L’ouest favorise l’endormissement mais épuise et dévitalise à la longue (l’on se réveille l’esprit dans le brouillard). Les experts conseillent autant que possible de dormir en direction de l’est ensuite les nord-est et nord. Si l’est allonge quelque peu l’endormissement, le temps de sommeil sera particulièrement régénérateur !
L’entrée idéale est comme toujours « sattvique », et l’emplacement général conseillé se situe toujours dans une direction apaisante et intériorisée comme l’ouest, le sud et le sud-ouest. Le lit reçoit un socle tranquille dans les espaces sud-ouest, ouest et sud de chaque pièce. Le nord-ouest peut inciter à se lever souvent la nuit ou à loger régulièrement hors de la maison pour affaires. L’on évitera de le laisser au centre de Brahma !

S'éveiller le matin...

Quelles sont nos premières impressions le matin, celles qui nourriront notre psyché pour la journée ? C’est le mur (ou la surface face au lit) sur lequel nos yeux s’ouvrent en premier qui marquera notre journée. Face au lit, que voit-on lorsque l’esprit est encore mouillé de sommeil ? Soignons, quel que soit le support, la qualité de la vue qui nous invite à commencer la journée ! Un tableau de jardin fleuri, la photo d’une terrasse ouverte sur une baie océane, un paysage infini ; à chacun de nous de trouver la source « sattvique » avec laquelle notre psyché entrera en résonance.