• Publication publiée :28 mai 2019
  • Post category:Feng Shui

Situation de la chambre

Se lever du pied droit et à l'Est

La chambre a toujours été considérée comme l’un des endroits essentiels de la maison car c’est simplement celui où on se régénère en se reposant. Le philosophe taoïste Yang Tseu affirmait déjà 4 siècles avant notre ère que l’on passe la majeure partie de sa vie au lit donc dans sa chambre. On n’y dort, on y lit, on s’y repose, on y rêve, on s’y reproduit, et bien souvent on y meurt. Un individu heureux est celui qui sait tirer le meilleur profit de ce lieu en remplissant ainsi agréablement et utilement la plus grande partie de sa vie et ceci à moindre frais.

Une chambre bien placée dans la maison, un lit bien placé dans la chambre, une bonne literie, une bonne position du lit, c’est déjà de nombreux atouts pour une longue vie bien remplie.

On se régénère aussi par l’alimentation mais l’estomac étant un gouffre sans fin et la qualité de ce qu’on ingère ayant tendance, ces dernières années à se dégrader (dioxine, prion, salmonelles, colibacilles fécaux, pollutions mercurielles, OGM qui envahissent notre nourriture), il devient donc de plus en plus facile et de plus en plus coûteux de se nourrir correctement sinon sainement et naturellement.

Vous pouvez noter par exemple, que les insomniaques chroniques, qui généralement finissent leur vie en tant que dictateurs, meurent rarement paisiblement dans leur lit. Ceux qui ont simplement envie de dormir paisiblement finissent toujours par avoir, un jour ou l’autre, raison d’eux. Il est don rassurant de constater que quelqu’un comme Churchill, bon vivant et réputé pour son sommeil profond, l’emporte toujours sur un maniaque insomniaque comme Hitler. Si l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, il échappe généralement à ceux qui ne se couchent pas ou dorment très peu. Napoléon est un autre exemple significatif.

Quoi qu’il en soit, il est préférable pour sa santé et celles de ses proches de bien savoir et pouvoir dormir. La fatigue est la porte d’entrée à bon nombre de déséquilibres énergétiques et, partant de maladies dites “de société”, à commencer par l’insomnie.

Idéalement, la chambre devrait pouvoir se situer à l’Est car, symboliquement, cet “Orient du Dragon Vert” est celui le mieux adapté à la régénération, au renouveau, à la renaissance, à la résurrection. Le simple fait que le soleil se lève à l’Est est suffisant pour comprendre ce choix. La nuit , période la plus favorable pour dormir, représente en quelque sorte l’hiver, le Nord, la couleur noire, la profondeur de la Terre donc du Grand Yin et le moment où l’énergie se concentre en profondeur. Cela correspond au symbolisme de la Tortue Noire. Cette énergie vitale (chi) descend dans la profondeur et se concentre dans les os. Dans la conception classique de l’énergétique taoïste qui a donné naissance à l’acupuncture et à la médecine traditionnelle chinoise, cette énergie vitale descend dans la profondeur de la terre et du corps correspond à la mise au tombeau, à l’obscurcissement de la lumière (Voir la description du 36e Hexagramme du Yijing, hexagramme qui précède naturellement celui de l’éveil au renouveau, retour au clan familial).

Lorsque le soleil se lève à l’Est, sortant des ténèbres du Nadir et monte peu à peu vers le Zénith, il entraîne l’énergie de la profondeur vers la surface et de la surface vers le sommet permettant ainsi une résurrection ou au moins la régénération.

En acupuncture classique, on considère alors que cette énergie vitale qui était concentrée dans les os et les reins se mobilise alors dans les tendons, les muscles et agit sur le foie. La sensation qui était alors située sur l’audition passe alors vers le sens de la vue. On s’éveille donc en passant de l’audition à la vue en ouvrant les yeux. Dans ce cas il est alors préférable qu’il fasse clair donc jour. La situation de la chambre à l’Est, dans cette hypothèse, considérée comme idéale. Cette lumière naissante est particulièrement active dans la mobilisation de l’énergie vitale suivant les fondamentaux de l’acupuncture. Elle agit sur la vue donc les yeux qui à leur tour mobilisent l’énergie du foie nécessaire à faire naître le mouvement dans les tendons et les muscles. Il s’agit alors de régénration profonde (Peng) qui facilite le mouvement (Dong).

Le simple fait de se lever à l’Est et du pied droit (Yin) qui vient le premier en contact avec le sol constitue un excellent départ énergétique qui n’avait pas échappé à la sagesse des anciens.

Se “lever du pied gauche”, comme “passer l’arme à gauche”, était donc considéré comme un mauvais présage ou du moins, de l’assurance d’une mauvaise journée. Le fait de savoir pourquoi, suivant l’acupuncture classique, incite à suivre ce précepte.

Il est évidemment possible de nier le fait que l’acupuncture fonctionne et de considérer que plus d’un milliard de Chinois se sont laissés berner pendant plusieurs millénaires par des charlatans. Malgré tout, leur espérance de vie est très proche de la nôtre mais leur médecine leur coûte près de 40 fois moins chère que la nôtre. Il est fort probable qu’une bonne partie de ces dépenses consiste justement, dans des somnifères et des anti-dépresseurs dus à un simple manque de sommeil ou de savoir dormir.

Position du lit

La tête au frais et les pieds au chaud

On s'adosse au Yin et on embrasse le Yang

Un vieux proverbe affirme que “pour mieux dormir il faut conserver les pieds au chaud et la tête au frais”. Ce qui signifie que

Le lit devrait idéalement être disposé dans l’axe Nord/Sud, la tête du lit au Nord.

Par expérience, les anciens considéraient en effet que l’axe Est/Ouest favorise plutôt l’activité tandis que l’axe Nord/Sud est plus favorable au repos. Cette constatation n’est pas le seul fait d’un individu ou d’une seule culture puisqu’on retrouve une organisation similaire de l’orientation de l’habitat tant en Occident qu’en Orient. Depuis la plus haute antiquité, que ce soit en Egypte, à Sumer, en Grès, à Rome ou en Inde et en Chine ainsi que dans la plupart des pays d’Extrême-Orient, on oriente les palais, les temples, les maisons et même les tombes en fonction de ces axes essentiels.

Il ne s’agit donc pas uniquement d’une tradition chinoise que de s’orienter dans un axe particulier en fonction de l’effet recherché. Mais il est significatif de constater que dans le cas d’une orientation Nord/Sud ou Est/Ouest, on tourne le dos en général au Nord ou à l’Ouest tandis que les pieds sont au Sud ou à l’Est. Dans la tradition chinoise et donc dans la pratique du Feng Shui, le Nord et l’Ouest sont considérés comme étant de tendance Yin, le Nord étant Grand Yin (Tai Yin) et l’Ouest étant Petit Yin (Shao Yin ou Siu Yin). Le Sud et l’Est étant considérés comme de tendance Yang, le sud Grand Yang (Tai Yang) et l’Est Petit Yang (Shao Yang ou Siu Yang). Cette disposition corporelle par rapport aux Orients donc à la course du soleil dans le ciel, permet probablement une meilleure circulation de l’énergie vitale (Chi) par le biais d’une magnétisation. De nombreux textes chinois classiques, parfois très anciens, attestent que cette orientation n’était pas le fruit du hasard mais bien d’une recherche tout à fait consciente.

L'environnement du lit

Il est préférable que la chambre à coucher ne devienne pas, peu à peu, une annexe de la maison de la radio mais cela n’est pas toujours facile car les écrans font désormais partie de nos mauvaises habitudes dont il est aussi difficile à se débarrasser que le tabac et l’alcool.

Dans la mesure du possible, il est donc souhaitable de déconnecter tout le matériel électronique et émettant des ondes électromagnétiques avant de se coucher ou de dormir. Si cela est impossible, il est encore possible de les couvrir.

Une autre solution pratique consiste à utiliser un plateau tournant et à disposer le téléviseur de profil de manière à ce que l’écran ne soit pas directement face au lit. Le Feng Shui classique déconseille de placer un miroir en face du lit et l’écran produit un effet miroir particulièrement puissant puisqu’il attire l’énergie (Chi) et même l’esprit (Shen). Une ruse bien chinoise consiste à disposer au dessus du téléviseur un cristal, cristal de roche, quartz rose ou améthyste, voire un vase en cristal contenant du sable ou des petits galets ou des billes de verre et en dessous de celui-ci une plaque de cuivre, de plomb ou d’argent ou éventuellement du papier d’aluminium replié en plusieurs couches de manière à “attirer” les ondes les plus nocives. Une excellente méthode consiste donc aussi à glisser des pièces “jaunes” sous le téléviseur. Le mouvement de l’énergie entre le cristal et le métal canalisera les ondes néfastes en les empêchant d’agir sur l’environnement.

Une plante vivace située à proximité immédiate du téléviseur jouera un rôle similaire en détournant ces ondes. Certaines plantes n’apprécient pas du tout cette proximité immédiate, d’autres, par contre, comme la misère ou les araucarias ne s’en portent que mieux.

Misère
Araucaria

Ceci dit, votre chat, contrairement à vous ou à votre chien, apprécie et utilise ces ondes à son profit. De nombreux chats aiment donc se jucher sur le téléviseur pour entamer une sieste roborative. Certains prétendront qu’ils ne cherchent que la chaleur ou la vibration du son. Cette hypothèse faussement rationaliste est trop simple. Ce seront les mêmes personnes qui prétendront également qu’un chien tourne sur lui-même plusieurs fois, par instinct ancestral, avant de se coucher afin d’éviter de le faire sur un serpent. L’instinct a bon dos car n’importe quel chien, même très âgé, citadin et enrhumé, est capable de détecter, par l’odorat, un serpent même minuscule à plusieurs dizaines de mètres. En fait, il ne fait que rechercher son orientation idéale exactement comme le fait une boussole. Lorsque l’aiguille d’une boussole tourne sur elle-même puis s’arrête en direction du Nord, c’est pour s’orienter en fonction du magnétisme.

L'éclairage

Concernant l’éclairage de la chambre, mieux vaut privilégier les lampes type chevet, fussent-elles, à un point unique comme une suspension au milieu de la pièce. Les lumières de chevet juste au dessus de la tête du lit donc sur le mur d’appui de la “Tortue Noire” sont également déconseillées et il est préférable d’utiliser des lampes de chevet situées de part et d’autre du lit (côté Tigre Blanc et Dragon Vert). Ces lampes ne doivent pas être trop près du lit. Moins il existe de fils électriques à proximité immédiate, mieux c’est. Le fil (Métal) et l’électricité (Feu) font mauvais ménage avec le sommeil assimilé à l’Eau (Shui) et le réveil assimilé au Bois (Mu). En chinois dormir (Shui) se prononce de la même manière que eau (Shui). Le sommeil engendre la régénération assimilée au Bois. Il a donc toujours été considéré par le Feng Shui classique que le Métal et le Feu perturbent les rêves.

L'air pour mieux dormir

Depuis la nuit des temps les médecins chinois ont remarqué que la plupart des animaux pour s’endormir, s’enroulaient et mettaient le nez dans leur fourrure tandis que les oiseaux glissaient sagement la tête sous l’aile. Ils conseillent donc de dormir la fenêtre de la chambre fermée et le nez sous la couverture. Cela évite bien souvent de prendre des somnifères.

“Pour bien dormir laissez le vent dehors et jetez l’eau ailleurs”

Ce proverbe est évidemment une allusion au Feng Shui (Feng signifie vent et Shui, eau).

Les courants d’air (Nei Dong Feng, littéralement le mouvement interne du vent) qui perturbent l’énergie protectrice. Ces courants d’air perturbent en profondeur l’énergie des poumons et finissent par provoquer des désordres respiratoires. Ce faisant, ils engendrent des refroidissements, particulièrement dans la région du os et de la nuque considérés comme “Jeune ou Petit Yang” (Shoa Yang). Petit à petit, cette énergie Yang ne redescend plus et se bloque allant jusqu’à provoquer des dorsalgies et des cervicalgies chroniques. Celles-ci éventuellement amplifiées du fait d’une éventuelle mauvaise position pendant le sommeil.

De plus cet excès d’énergie Yang selon le “Canon de la Médecine Interne de l’Empereur Jaune” (Wangdi Neijing Suwen) provoque des cauchemars et dessèche particulièrement ce qui amène le phénomène de bouche sèche et de soif nocturne. Par conséquent, on boit de l’eau froide qui n’a jamais été considérée comme bienfaisante par l’énergétique classique. Cette eau “crue” permet de refroidir efficacement ce Yang excessif  au niveau des poumons mais modifie en profondeur le processus subtil de thermorégulation contrôlé par le “Triple Réchauffeur” ou “Triple Foyers”. Cette modification produit une excitation de l’énergie des reins et peu de temps après, on se retrouve avec l’envie d’aller aux toilettes avec tous les risques que cela comporte.

Lorsque le Feng Shui conseille de “jeter l’eau ailleurs que dans la chambre”, cela signifie qu’il vaut mieux ne pas boire la nuit et qu’il convient d’éviter de laisser un “vase de nuit” dans la chambre.

Il existe une petite divinité (Sheng Ming, “esprit brillant”) de la fosse d’aisance et donc des WC. La place de cette petite divinité n’est pas dans la chambre où elle risque de s’installer provoquant diverses manifestations perturbatrices (bruit d’eau qui coule, odeurs déplaisantes…). C’est pourquoi bon nombre de chinois âgés refusent de dormir dans une chambre comportant des toilettes en vis-à-vis direct et la première chose qu’ils font en arrivant est de couper l’arrivée d’eau et de remplir la cuvette de papier de toilette.

Concernant l’eau froide, “crue”, elle n’était consommée en Chine que par ceux qui n’avaient pas les moyens pour acheter du combustible. On boit plus volontiers chaud que froid.

Le courant d’air froid particulièrement artificiel produit par la climatisation ne semble pas faire bon ménage avec l’énergie humaine. Si on arrive à s’habituer au ronronnement permanent, le vent produit demeure particulièrement pervers et desséchant voire vecteur de divers miasmes dont la fameuse “maladie du légionnaire”, spores de champignons microscopiques, acariens, poussières irritantes résidus de fibres d’isolation circulent en permanence et en boucle fermée. A moins de vivre sous les tropiques ou l’équateur, mieux vaut donc éviter la climatisation.

Attention également aux cheminées dans les chambres à coucher. Même bouchée, une cheminée provoque toujours un mouvement d’énergie ascendant qu’il est possible d’éviter en disposant devant elle un paravent ou pare-flamme ou même en plaçant des objets comme des pierres de couleurs, des cristaux ou des géodes ou des plantes vertes (surtout pas de statues ou représentations symboliques)

Ce n’est que récemment que la science occidentale a réussi à expliquer pourquoi les animaux placent leur nez dans leur fourrure ou leur tête sous l’aile : la respiration saturant peu à peu l’air de gaz carbonique, les vaisseaux se dilatent et s’assouplissent, la tension artérielle se normalise et se ralentit, la respiration s’approfondit, la fréquence de la pulsation cardiaque diminue et l’esprit s’apaise. Au contraire, lorsque le sang est saturé d’oxygène, les vaisseaux se contractent et se durcissent, la tension artérielle augmente et la circulation s’accélère. Le cerveau est alors fortement sollicité donc dans une phase d’éveil. On comprend alors pourquoi le gaz carbonique est plus favorable au repos et au sommeil alors que l’oxygène favorise l’activité et l’éveil.

Ouvrir la fenêtre parce qu’on dort mal et respirer l’air frais est donc le meilleur moyen pour ne pas s’endormir. La sagesse chinoise conseille au contraire de boire quelque chose de chaud et légèrement sucré et de respirer plusieurs fois la tête sous les draps. 

Pour cette même raison on comprend pourquoi une plante verte en bonne santé est favorable au sommeil alors que les fleurs coupés ne le sont pas. La première produit un peu de gaz carbonique dès qu’on est dans l’obscurité alors que les fleurs se contentent de ramener de l’humidité. Il est donc logique de déconseiller de mettre des fleurs dans une chambre à moins qu’il ne s’agisse de fleurs vivaces. La mousse est particulièrement productive de gaz carbonique de bonne qualité et favorise donc le sommeil. En Chine et au Japon, il s’en vend donc plusieurs espèces réputées pour la chambre à coucher dont certaines sont très parfumées. Il en va de même pour les bonsaïs qui furent produit à l’origine en Chine. Ces arbres miniatures dont certains pouvaient atteindre plusieurs centaines d’années, étaient considérés comme de petits compagnons bénéfiques et servaient à la fois de support de méditation et de “producteurs de calme et de paix”

Retrouvez des recettes pour améliorer votre sommeil dans cet article.

Source Le lit du Dragon de Georges Charles