Certaines huiles essentielles sont utilisées comme antibiotique, l’avantage est qu’elles ne détruisent pas la flore intestinale qui nous est si précieuse, contrairement aux antibiotiques allopathiques.

Le corps a alors beaucoup de difficultés à se défendre contre l’envahisseur. Notre corps possède différents circuits pour éliminer ces hôtes indésirables. Et chaque Huile Essentielle agit sur un circuit particulier, d’une manière particulière qui lui est propre. Certaines d’entre elles suivant le circuit utilisé pour être éliminé auront un effet drainant sur ces circuits. Il est d’ailleurs conseillé de boire énormément lorsque vous vous soignez grâce à l’aromathérapie.

Comme vous pouvez le constater, les HE peuvent vous répondre à peu près à toutes les causes de mal-être. Je vous livre ici les grandes propriétés qui s’en dégagent :

Anti-inflammatoires

  • Copaïba
  • Eucalyptus citronné
  • Citronnelle
  • Genévrier commun
  • Lavande aspic

Antiseptiques et Antibiotiques

Tonifiantes

Favorisant la cicatrisation

Calmantes

Vous êtes stressé, insomniaque, énervé, nerveux, utilisez-les comme vous le préférez en massage, en les diffusant dans l’atmosphère grâce à un brûle-parfum ou un diffuseur électrique ou encore en usage interne. N’oubliez pas la prudence !! A avoir donc sous la main :

Analgésiques et Antalgiques

Si vous êtes migraineux, les HE vont vous aider à éliminer vos migraines.

Pour une efficacité maximale, vos huiles essentielles doivent être pures et si possible de qualité « bio ». Un petit truc tout simple pour vous assurer de la pureté de votre HE : versez-en une goutte sur du papier buvard. En séchant, votre HE ne doit laisser aucune trace. Soyez également attentif au lieu géographique d’origine de la plante. En effet, selon son biotope d’origine (nature du sol, soleil, plantes environnantes, altitude, …), une HE offrira des vertus différentes car elle possède différents chémotypes. Le chémotype permet de définir quelle est (sont) la (les) molécule(s) biochimiquement active(s) et majoritaire(s). Il est également important de vous intéresser à la dénomination latine de la plante dont est issue votre HE.
Cela vous permettra de différencier les espèces d’une même plante.
Par exemple, prenons la lavande. Vous trouverez Lavandula Angustifolia connue également sous le nom d’aspic et la Lavandula Latifolia. Lavandula Latifolia est la fleur mâle de la lavande, ses feuilles sont plus larges et son parfum légèrement camphré, alors que Lavandula Angustifolia est la fleur femelle. Le Lavandin est l’hybridation des deux, Lavandula Hybrydas. Chaque « espèce » détient des propriétés différentes. 
Sachez que Lavandula Angustifolia aide en cas d’hypertension et d’angoisses, que Lavandula Latifolia calme la toux et est un bon antiviral et que Lavandula hybrydas régénère la circulation et décontracte les muscles.

Liste non exhaustive des huiles essentielles

Pour mémoire, 1 ml d’HE correspond à environ 20 gouttes.
Passons en revue quelques-unes des nombreuses HE que la nature met à votre disposition.

  • Ail
  • Aneth (Digestive)
  • Angélique (peau, digestion, cœur, poumons, gère l’excès de graisse, d’alcool, de sucre, élimine les toxines et traite les syndromes menstruelles)
  • Arbre à Thé (antibactérienne, antiviral, anti-inflammatoire, antibiotique, antiseptique, anti-infectieuse, neurotonique, antifongique, cicatrisante, parasiticide, immunostimulant, et antimycosique)
  • Basilic (Tonique et hépatique)
  • Benjoin (fatigue, stress)
  • Bergamote (anxiolytique, adoucit la peau)
  • Cannelle (purifiant, piqûres d’insectes, poux, gale, verrues et morsures de guêpe, douleurs musculaires, aphrodisiaque)
  • Cèdre (désinfectant, anti-moustiques, anti-mites, relaxante, réconfortante, tonique du cuir chevelu, traite la cellulite, la ménopause et active la circulation sanguine)
  • Céleri (Tonique, digestive et anti-ballonnements)
  • Citron (Anti-bactérienne et dépurative)
  • Citronnelle (Anti-microbes et anti-inflammatoire)
  • Cumin (Anti-spasmodique et anti-ballonnements)
  • Estragon (Anti-spasmodique,anti-ballonnements et anti-allergique)
  • Eucalyptus Globulus (désinfectant, déodorant, expectorante, rafraîchissante, rhumatismes, diabète, insectes, piqûres, brûlures, ampoules, coupures, blessures, des plaies..)
  • Eucalyptus Radiata (enfants, décongestionnant respiratoire, expectorant)
  • Géranium Rosat (moustiques, arrêter de fumer, calmante, relaxante, acné, ecchymoses, brûlures, rougeurs,  sebum, toxines, diabète, rétention d’eau, calculs rénaux, infections buccales, problèmes féminins, cellulite…)
  • Gingembre (analgésique, antirhumatismale, antiseptique, astringente, antispasmodique, aphrodisiaque, facilite la digestion et contre la fièvre, infections liées au froid, rhumatismes )
  • Girofle (maux de dents, aphrodisiaque, l’ arthrite, l’arthrose ou les rhumatismes, Antiseptique et digestive)
  • Laurier (Antiseptique et digestive)
  • Jasmin (réchauffant, euphorisante, sédative, aphrodisiaque, anti-inflammatoire, anti-oxydante, purifiante, antispasmodique, cicatrisante, facilite la venue des règles, aide à l’élévation spirituelle, contre dépression, insomnies, peurs, affections des voies respiratoires aériennes, rides, sébum, accouchements, libido)
  • Laurier (Antiseptique et digestive)
  • Lavande Aspic (équilibrante, renouvellement cellulaire, varicelle, psoriasis, zona, poux, refroidissement, problèmes de respiration, digestifs, vermifuge, douleurs et inflammations, tonicardiaque, baisse d’énergie ou de moral, affections génitales, préparer l’accouchement)
  • Mandarine (Tonique, digestive et apaise les tensions)
  • Menthe Poivrée (régulatrice hormonale, douleur, migraines, zona, mal des transports, expectorante, maux d’estomac, après une cure d’antibiotiques, élimine les toxines, acné, insectes volants, aphrodisiaque)
  • Orange douce (Calmante et anti-ballonnements)
  • Pamplemousse (bonne humeur, maux d’estomac, cure d’amaigrissement, règles douloureuses, toxines, infections de la peau)
  • Patchouli (cuir chevelu, excellent antirides, problèmes circulatoires, diurétique, aphrodisiaque)
  • Petit grain bigarade (Sédative, anti-déprime)
  • Pin Sylvestre (purification, antiseptique puissant, antiseptique pulmonaire et anti-infectieux puissant, faiblesses du système respiratoire, infections intestinales, système urinaire, muscles fatigués, réchauffante, stress, concentration intellectuelle et cérébrale)
  • Romarin (Anti-toux, hépato-tonique)
  • Rose (Sédative, anti-stress, soulage les nausées)
  • Santal (méditation, toxicomanie, maux de tête, brûlures d’estomac, ménopause, substances similaires aux hormones mâles, très hydratante, aphrodisiaque)
  • Sarriette (Tonique circulatoire)
  • Sauge (Stimulant biliaire)
  • Thym (Anti-bactérienne, anti-virale)
  • Verveine (Calmante, digestive)
  • Vanille (Sédative, aphrodisiaque)
  • Ylang-Ylang (puissant tranquillisant, euphorisante, gastro-entérites, fortifie les ongles, aphrodisiaque)

Huiles essentielles conseillées par Dosha

L’influence de l’odeur est primordiale dans notre vie, chaque odeur ayant un impact direct sur l’esprit et les émotions. Si l’on considère les huiles essentielles selon l’Ayurvéda, elles ne peuvent cependant pas être conseillées à tous indifféremment. Il convient à chacun d’utiliser les huiles essentielles dont l’odeur, le goût et les propriétés lui conviennent.

Doshas
Odeur

Suave, douce, chaude

Parfumée, fraîcheForte, pénétrante
Exemples d’huiles essentielles à privilégierAnis étoilé, Bergamote, Cajeput, Camomille, Cardamome, Cannelle, Cyprès, Encens, Géranium, Citron, Néroli, Muscade, Jasmin, Orange, Rose, Menthe verte, Ylang-Ylang, Thym blancAcore vrai, Rose, Santal, Jasmin, Fenouil, Vétiver, Coriandre, Lavande, Iris, Patchouli, Menthe verte, Santal, Ylang-YlangBasilic, Laurier feuilles, Cajeput, Acore vrai, Cannelle feuilles, Gingembre, Eucalyptus, Bergamote, Camphre, Girofle, Menthe poivrée, Poivre, Patchouli, Romarin, Sauge, Thym rouge

Conseils d'achat

Quand vous achèterez vos huiles essentielles, assurez-vous toujours que toutes les informations dont vous avez besoin figurent bien sur l’emballage et l’étiquette du flacon.

  • Le nom botanique : le nom latin d’une plante permet d’éviter bien des confusions car beaucoup d’HE portent le même nom d’usage et ne possèdent pas les mêmes propriétés thérapeutiques (comme la lavande, l’eucalyptus, le thym, …).
  • La qualité de l’HE : le label H.E.B.B.D. (Huile Essentielle Botaniquement et Biochimiquement Définie). Ce label vous garantit la qualité et la provenance du produit, selon 3 critères :
    – l’espèce botanique exacte (nom latin),
    – l’organe producteur (racines, feuilles, fleurs…)
    – la spécificité biochimique qui dépend du lieu et de l’époque de la récolte.

Les « huiles essentielles 100 % pures et naturelles » ainsi que la certification BIO vous garantissent de la qualité de l’huile essentielle.

  • Le label HECT vous garantit:
    > une plante distillée botaniquement certifiée
    > une distillation à la vapeur d’eau de qualité
    > une partie distillée de la plante spécifiée. Certaines plantes aromatiques
    secrètent différentes huiles essentielles selon la partie de la plante utilisée et distillée. Cela demande un travail très important car il faut isoler les organes producteurs de la plante afin de ne pas mélanger les différentes huiles essentielles secrétées par une même plante. Ce label garantit la partie de la plante qui a été distillée pour obtenir l’huile essentielle.
    > un chémotype défini : En fonction de l’endroit où elle se trouve, des conditions climatiques, de la composition du sol, …. d’une même plante peuvent être sécrétées des huiles essentielles dont la biochimie sera très différente.
    C’est ce que l’on appelle le chémotype. On peut ainsi constater des différences d’actions distinctes selon le chémotype de l’huile essentielle.

PRECAUTIONS D’EMPLOI

1. Ne les avalez pas pures car elles peuvent irriter le tube digestif.
2. Ne pas appliquer d’HE pure sur la peau.
3. Les HE sont insolubles dans l’eau, mélangez-les à une base huileuse grasse ou à une base sucrée (miel).
4. Les huiles essentielles sont des produits concentrés qui peuvent être dangereux s’ils sont mal employés ou utilisés en trop grande quantité. Certaines huiles essentielles sont très toxiques ou interdites (Hysope,Thuya, Cèdre, Sauge officinale, Menthe pouliot).
5. Les huiles essentielles sont déconseillées pour les enfants de moins de 5 ans (sauf avis médical).
Ne pas mélanger d’huile essentielle pure dans le bain. Ajoutez-les à une base moussante neutre et douce.
6. D’une manière générale, l’usage des huiles essentielles est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou qui allaitent.
7. Les huiles essentielles doivent toujours être utilisées diluées.
8. Ne les prenez jamais en injection !!
9. Ne pas appliquer d’huiles essentielles sur les muqueuses ni à l’intérieur du conduit auditif ou nasal. Ne pas appliquer d’huiles essentielles sur tout endroit enflammé (rouge, chaud, enflé et douloureux) ou directement sur une plaie.
10. Évitez tous contacts directs ou indirects avec les yeux (mouchoir, coton). Si c’était le cas, rincez immédiatement avec des compresses d’huile végétale. Ne pas utiliser d’eau.
11. Les huiles essentielles s’altèrent à la lumière et à la chaleur. Conserver les huiles essentielles éloignées de toute source de chaleur et dans des flacons opaques qui les protègent de la lumière.
12. Respectez la posologie, la fréquence d’application ou de prise ainsi que la durée d’utilisation préconisée par votre thérapeute ou votre pharmacien.
13. Certains composants des huiles essentielles peuvent être irritants. Si vous avez une peau particulièrement sensible, pratiquez un test en déposant 3 gouttes d’huile essentielle diluée dans une cuillère à café d’huile végétale, dans le creux du coude. En cas de rougeur, nettoyez avec un savon doux et apaisez avec un peu d’huile d’amande douce.
14. Si vous êtes quelqu’un présentant facilement de l’allergie, ne faites rien sans avoir eu au préalable
un avis médical et n’inhalez pas les diffusions d’huiles essentielles. En cas de réaction inflammatoire importante : consultez un médecin.
15. Lavez-vous les mains soigneusement après chaque manipulation.
16. Attention aux animaux de compagnie et surtout aux chats, les HE peuvent leur être fatales.
17. Il existe pour certaines huiles essentielles des précautions supplémentaires qu’il faut impérativement respecter :
– Toutes les huiles essentielles d’agrumes, comme la Bergamote, le citron, la mandarine et l’orange, sont photo-sensibilisantes : il convient de ne pas s’exposer au soleil dans les 24 heures qui suivent une application de ces huiles essentielles.
– Les huiles de cyprès, romarin, eucalyptus – en particulier – ne doivent pas être utilisées chez la femme enceinte.
– Les huiles essentielles à thymol (Thym, Lemongrass en particulier) ou à aldéhyde cinnamique (Cannelle) peuvent être irritantes. On limitera leur emploi en les diluant à 1% maximum.
– L’huile essentielle de Menthe poivrée ne s’applique jamais sur une surface cutanée étendue en raison de la réaction glacée qu’elle provoque.

Source : Secrets Huiles Essentielles de Paulette Pielquin