Une formule équilibrée pour la détoxification et le rajeunissement

Littéralement “3 fruits”, le triphala est une formule d’herbes ayurvédiques traditionnelles comprenant 3 fruits provenant d’Inde du Sud.

  • Amalaki (Emblica officinalis),
  • Bibhitaki, (Terminalia belerica)
  • Haritaki (Terminalia chebula)

Aussi connu sous le nom de “triphala churna,” c’est une des formules les plus populaires en Ayurvéda qui a beaucoup de bénéfices pour la santé pour toutes les constitutions doshiques (Tridosha).

Les bénéfices du Triphala

  • Aide au nettoyage interne
  • Maintient doucement l’équilibre
  • Nourrit et rajeunit les tissus 
  • Facilite une digestion saine et l’absorption des aliments 
  • Antioxydant naturel

Le Triphala est plus connu pour son utilisation en tant que tonique intestinal doux, aide à la digestion et la régulation des mouvements des intestins. La combinaison de ces 3 fruits a un effet synergique pour soutenir plein d’autres systèmes. En plus du tractus gastro-intestinal, l’Ayurvéda utilise le triphala pour assainir le système respiratoire, cardiovasculaire, urinaire, nerveux et de reproduction1.

Il a aussi été démontré que le Triphala est un puissant antioxydant, protégeant les cellules des dommages des radicaux libres2,3.  Les 3 fruits à partir desquels est fabriqué le triphala sont aussi connus pour leurs effets individuels1 :

  • Amalaki (Emblica officinalis): Effet rafraichissant pour gérer pitta, soutenir les fonctions naturelles du foie et du système immunitaire
  • Bibhitaki (Terminalia belerica): Est particulièrement bon pour kapha en soutenant le système respiratoire notamment.
  • Haritaki (Terminalia chebula): De nature chauffante, il est toujours bon pour les 3 doshas (vata, pitta, and kapha). Il est connu pour son effet de “grattage” qui retire les toxines et aide à maintenir un poids sain.

Le Triphala et la perte de poids

En cas d’excès de poids, le triphala peut faire partie d’un programme de perte de poids incluant un régime sain et de l’exercice physique. Une digestion et une élimination correctes sont des facteurs importants pour obtenir le maintien d’un poids optimal sur le long terme. Le triphala favorise également des habitudes et des envies d’alimentation saines en fournissant au corps la gamme complète de goûts naturels. En favorisant une saine absorption et assimilation des nutriments, le triphala permet au corps de se sentir bien nourrit et équilibré.

Les utilisation traditionnelles du Triphala dans l'Ayurvéda

Le triphala est recommandé et utilisé plus souvent que les autres herbes ayurvédiques. Il est aussi populaire grâce à sa capacité à nettoyer doucement et détoxifier le système pendant qu’il le reconstitue et le nourrit. En termes ayurvédiques, le Triphala, utilisé avec modération, a un effet bénéfique sur les 3 doshasvata, pitta, et kapha. Il est très connu pour son effet doux sur les intestins améliorant le péristaltisme et nettoyant les toxines des déchets mais l’Ayurvéda voit aussi le triphala comme un complément nourrissant connu pour sa capacité à régénérer les tissus, nous permettant de prendre de l’âge avec grâce.

  • Le Caraka Samhita, l’un des principaux textes de l’Ayurvéda, décrit l’haritaki comme le dissolvant des maladies et encourage l’haritaki et l’amalaki pour rasāyana, ou la régénération du corps.1, 11, 12
  • Le Triphala est aussi traditionnellement utilisé comme tonic dans le lavage des cheveux et des yeux.
  • Pour ceux qui ont une digestion lente et accumule l’ama, le triphala allume le feu digestif (deepana) et aide à améliorer la digestion (pachana), permettant d’assimiler ce qu’il y a de mieux de l’apport alimentaire.1
  • Culturellement, l’Haritaki restaure la santé. Le médecin de Buddha est souvent dépeint avec un fruit d’haritaki tenu dans sa main.1 Il est connu pour permettre d’avoir une longue vie et avec l’amalaki et le bibhitaki, vous nourriront comme le ferez une mère.13

Comment prendre le Triphala

Le thé

La manière traditionnelle d’ingérer le triphala est de le boire en thé. Cette méthode permet de goûter complètement les herbes et le goût est considéré par l’Ayurvéda comme une importante part de la guérison. Le goût est le commencement du processus de digestion et envoie des signaux au corps lui permettant de savoir à quoi se préparer. Pour prendre le Triphala en thé, faire une décoction d’1/2 cuillère à café de triphala en poudre dans une tasse d’eau chaude. Le triphala contient 5 des 6 goûts reconnu en Ayurvéda (sucré, acide, amer, âcre et astringent), sauf le goût salé.

Peut-être parce que le régime occidental manque tellement d’amer et astringent, ce sont les 2 goûts parfois difficiles à apprécier pour la plupart des gens. Mais une fois que le système devient plus équilibré, ce n’est pas inhabituel que certains voit évoluer leur appréciation de ce mélange. Le Triphala est habituellement pris à jeun, plus communément le soir avant d’aller se coucher. Certains préfèrent le prendre en premier dès le réveil surtout que pris le soir, il peut faire uriner pendant la nuit.

En gélules ou comprimés

Vous pouvez également prendre des comprimés de 1g avant le coucher ou au réveil. C’est une méthode plus avantageuse pour certains surtout pendant des voyages ou quand on est pressé. Beaucoup de praticiens préfèrent donner à leurs patients des comprimés plutôt que des gélules puisqu’ils permettent de sentir un léger goût contrairement aux gélules envoyant les signaux au système digestif comme expliqué pour le thé.

Extrait de Triphala

L’extraction de triphala sous forme liquide fournit une méthode alternative de prendre le triphala. C’est facile à assimiler et permet une longue conservation. L’extrait est fabriqué à partir des mêmes fruits. La dos habituelle est d’environ 30 gouttes dans 1 ou 2 onces d’eau ou de jus, 1 à 3 fois par jour ou comme prescrit par votre praticien.

Les 7 meilleures façons d'utiliser le Triphala

Alors que la poudre de triphala est plus fréquemment prise sous forme de thé pour favoriser un saine digestion, il y a beaucoup plus à faire avec le plus ancient mélange ayurvédique. Voici 7 des manières favorites d’utiliser la version en poudre pour profiter des vertus du Triphala. 

1. Rinçage de cheveux pour cheveux secs et abîmés

Vous pouvez utiliser la poudre de Triphala en traitement pour les cheveux. La procédure est simple et vaut le coup.

Commencez par faire bouillir 4 càs de poudre de triphala avec 1 quart d’eau. Si vos cheveux sont secs, frisés ou fatigués, ajoutez 2 càs d’huile de sésame. Laissez la décoction bouillir pendant for 10 minutes avant de retirer du feu et faire refroidir 15.

Lorsque le mélange a atteint une température agréable, penchez-vous sur l’évier ou la baignoire et verser doucement la décoction sur vos cheveux en massant de part et d’autres. Si vous avez le temps, attendez au moins 30 minutes avant de laver vos cheveux normalement.

Ce traitement clarifiant peut être fait toutes les semaines pour encourager une couleur vibrante et des cheveux sains et épais.

2. Lavage des yeux

Faites du thé avec ½ càc de poudre de triphala dans une tasse d’eau pendant 2 minutes. Ensuite, passer le thé à l’aide d’une étamine jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucune particule dans le thé. C’est très important de s’assurer que le nettoyage des yeux ne leur cause pas d’irritation. Laissez le thé refroidir complètement avant de laver les yeux.

Clignez des yeux aide à faire circuler le thé et nettoie mieux.

Cette pratique est une façon très traditionnelle d’utiliser les vertus régénérantes et clarifiantes du triphala pour les yeux. Cela aide particulièrement après une longue journée de lecture ou du temps passé devant l’ordinateur.

Cela étant dit, les lavages d’yeux sont prévus dans le cadre de soins généraux donc si vous avez des problèmes médicaux à cet endroit, mieux vaut consulter votre spécialiste avant d’essayer ce nettoyage.

3. Lotion nettoyante pour la peau faite maison

Le Triphala peut être utilisant comme lotion pour la peau de 2 manières. Pour exfolier, mélanger la poudre de triphala avec de l’huile de coco assez chaude pour faire une pâte et masser doucement les parties de la peau qui ont besoin d’être vivifiées. Les peaux mortes ou calleuses vont aimer ce traitement. Pour les zones de peaux ternes ou décolorées, appliquez la pâte et laissez agir pendant  10 minutes avant de rincer à l’eau.

Pour les zones plus sensibles, faire un thé de triphala et passer au travers d’une estamine. Une fois refroidi, utilisez le thé pour nettoyer soigneusement votre peau. Cela peut être utile pour l’acné non kystique ou les parties de peau excessivement grasses.

4. Brossage de dents avec la poudre de Triphala

Ca n’a pas très bon goût mais votre bouche vous remerciera ! Les qualités astringentes du triphala aide à se débarrasser des toxines sur les dents, les gencives et la langue. Des études cliniques ont montré que le triphala peut être  efficace pour retirer la plaque des dents parmi d’autres bénéfices.16

Mélangez une petite quantité de poudre avec de l’eau assez chaude pour former une pâte. Utilisez votre brosse à dents et massez doucement les gencives. Le triphala nettoie profondément et peut laisser votre bouche sèche donc rincez avec de l’eau chaude ou pendant quelques minutes avec de l’huile.

Pour les gencives très sensibles, rouges ou irritées, essayez un lavage de bouche au lieu du dentifrice aux herbes. Préparez simplement du thé avec le triphala, passez le bien et une fois froid, gargarisez la bouche avec.

5. Nettoyer le cuir chevelu

Le Triphala gomme l’accumulation naturelle de toxines sur le cuir de chevelu.

Pour fabriquer le gommage pour le cuir de chevelu, mélanger 1 càc de poudre de triphala avec 1 càc de poudre de neem et humidifier avec assez d’eau pour faire une pâte similaire à la pâte des pancakes. Utiliser le bout des doigts pour masser la pâte sur le cuir chevelu et exfolier les peaux mortes en prêtant d’autant plus d’attention aux zones où est accumulé le plus d’huile. Ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé si vous avez un cuir chevelu squameux.

Pour un nettoyage plus profond, laisser la pâte reposer sur le cuir chevelu pendant 20 minutes avant de rincer.

6. Confiture de Triphala

Dans l’Ayurveda, miel et ghee combiné agissent comme une sorte de “nectar divin”, transportant profondément dans les tissus les herbes avec lesquelles ils sont mélangés. Cette recette régénérante est idéale pour équilibrer vata, se remettre du stress, construire ojas, la sève de notre énergie vitale.

Mélanger 1 càc de ghee, 1 càc de miel, et 1 càc de poudre de triphala pour une confiture sucrée et nourrissante à prendre le matin ou le soir à la place du Triphala seul.

7. Boire le Triphala en thé tous les jours

Et la méthode la plus traditionnelle d’ingestion du Triphala est sous forme de thé. Une prise quotidienne de ce thé permet d’obtenir : 

  • Des mouvements intestinaux réguliers et sains
  • Un fort système immunitaire 
  • Des cheveux épais et de solides ongles
  • Une solution saine aux allérgies de saison comme par exemple au pollen.

Recherches scientifiques et découvertes

Des études ont démontré que le triphala aide non seulement le système gastro intestinal mais soutient aussi le système immunitaire et cardivasculaire.7 Il affecte positivement les cycles de vie des cellules normales4 et favorise un niveau sain de lipides et cholestérol sanguin.5

Il est aussi démontré que le Triphala a un puissant effet antioxydant, protégeant les cellules des dommages des radicaux libres2, 3 Ce résultat provient certainement largement de la vitamine C contenu dans l’amalaki,7, 9, 10, 14 dont certaines sources croient être un des aliments les plus concentré en vitamine C.1 Une autre recherche montre la vitamine C aurait pu être mal identifiée et que l’effet antioxydant pourrait être attribué aux tanins/polyphénols uniques aux herbes utilisé dans le triphala.3, 10 Néanmoins, l’effet antioxydant de la formule est reconnue et en accord avec les principes ayurvédiques, c’est relatif à l’effet synérgétique/holistique des composants des 3 fruits.  Pour plus d’informations et articles de sciences modernes, de multiples sources sont sur internet comme par exemple :

Effets indésirables

Le Triphala est une recette de détoxification naturelle. Comme part du process de nettoyage, il est courant que des toxines soient libérées des tissus profonds et entrent dans le flux sanguins sur leur chemin d’évacuation du corps. Quand un grand nombre de toxines est libéré en même temps, cela peut provoquer une “crise de guérison” qui peut se manifester pour certaines personnes par des maux de tête, des nausées, des gaz, des maux d’estomacs et des diarrhées.

Vu que le triphala facilite une saine élimination, il n’est pas inhabituel d’aller plus souvent aux toilettes que d’habitude. Si le nettoyage devient trop intense, vous pouvez arrêter la prise de triphala jusqu’à disparition des symptômes et recommencer en prenant de plus petites doses. Si les symptômes persistent, il vaut mieux aller voir un spécialiste.